Dans le cours Devenir un champion ou une championne du projet de réduction des méfaits associés aux opioïdes, vous examinerez l’impact de la diffusion de messages concis (axés sur la réduction de la stigmatisation et sur la façon de réagir face à un empoisonnement aux opioïdes) au sein de vos réseaux personnels et professionnels à l’aide des médias sociaux et d’autres outils. 


Ce cours s’adresse : 

  • À toute personne intéressée à combattre les préjugés, à changer les mentalités à l’égard de l’usage des opioïdes et à améliorer les connaissances sur l’efficacité de la réduction des méfaits associés aux opioïdes lors d’un empoisonnement à ces substances (il faut avoir au moins 13 ans pour suivre le cours). Il n’y a pas d’exigences préalables pour ce cours. 

  

FORMAT D’APPRENTISSAGE EN LIGNE : FORMATION AUTONOME 

Ce mode de prestation vous permet de découvrir la matière à votre propre rythme. Durée : environ 30 minutes, selon le rythme du participant ou de la participante.  

Contenu du cours


  Questions d'introduction
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Introduction
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Module 1: La réduction des méfaits associés aux opioïdes à la Croix-Rouge canadienne
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Module 2: Empoisonnements aux opioïdes
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Module 3: Votre rôle de champion ou championne du projet de réduction des méfaits associés aux opioïdes
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Module 4: Votre trousse de ressources
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Module 5: Prochaines étapes
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Fichiers partageables
Offert dans jours
jours après votre inscription
  Sondage de rétroaction
Offert dans jours
jours après votre inscription

Cette initiative est rendue possible grâce à une contribution financière du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.